Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Messages : 53
Date d'inscription : 07/11/2013
Age : 40
Voir le profil de l'utilisateurhttp://discordiens.fra.co

Portrait chinois des PJs

le Mer 8 Nov - 21:18
Si j’étais un animal, je serais…
Si j’étais un objet, je serais…
Si j’étais une série télé, je serais…
Si j’étais un plat, je serais…
Si j’étais un pays, je serais…
Si j’étais un livre, je serais…
Si j’étais un chanteur, je serais…
Si j’étais un héros, je serais…
Si j’étais un vêtement, je serais…
Si j’étais un bonbon, je serais…
Si j’étais un personnage de jeu vidéo, je serais…
avatar
Messages : 5
Date d'inscription : 07/11/2013
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Portrait chinois des PJs

le Mer 8 Nov - 22:32
Si j’étais un animal, je serais un ours.
Derrière son air calme et pataud, l'ours peut devenir une bête sanguinaire, surtout quand il s'agit de protéger les siens. En général, on préfére toujours fuir (ou faire le mort) face a ce genre d'animal, plutôt qu'essayer l'affrontement direct.

Si j’étais un objet, je serais une masse d'arme.
Car c'est le genre d'arme qui brisera toujours la défense de ses ennemies en premier, et ne cédera jamais. De plus, c'est une arme facile a manier, qui peut s'adapter a de nombreuses situations, et convenir a tout le monde, du simple aventurier au combattant aguerri.

Si j’étais une série télé, je serais The Punisher.
La justice doit être simple et efficace. A partir du moment ou tu œuvre pour le mal, tu ne peux recevoir que le mal. Ainsi, si tu tue quelqu'un, apprête toi a recevoir la même sentence, et ce dans les plus bref délais.

Si j’étais un plat, je serais un hachis parmentier.
Simple, épurée, et peu complexe a réalisé, c'est un plat commun que l'on peut retrouver a travers le monde entier. De plus, c'est le genre de met que tout le monde peut concevoir, puisqu'il s'agit en général de restes d'anciens repas, remis au gout du jour. Ainsi, pauvre comme riche, gourmand comme sobre, artiste comme casanier peuvent tous y trouver leur compte, en adaptant la recette a leur gouts.

Si j’étais un pays, je serais l'Allemagne.
Parce que la discipline, les belle rangées militaire et les discourt, ça rappelle la franche camaraderie.

Si j’étais un livre, je serais l'Art de la guerre
Parce qu'avant de rentrer dans le lard de celui qu'on a en face, il faut savoir examiner de façon stratégique, pour savoir s'il est plus judicieux de d'abord lui péter les jambes pour l'empêcher de fuir, ou de lui crever les yeux pour neutraliser sa vue.

Si j’étais un chanteur, je serais Brendon Small.
Pourquoi chanter quand on peut hurler de façon gutturale et ainsi intimider l'adversaire ?

Si j’étais un héros, je serais Kira.
Parce que la justice doit être rendue, et qu'elle arrive toujours a ses fins.

Si j’étais un vêtement, je serais une chaussette séparé.
Parce qu'on la garde toujours au fond de son placard, en sachant qu'un jour on retrouvera sa jumelle égaré, mais au final non, mais on la garde tout de même car on appris a s'y attacher.

Si j’étais un bonbon, je serais un bonbon acidulé.
Parce que de visuel ça ne paye pas de mine, mais qu'une fois en bouche, ça peut se révéler explosif.

Si j’étais un personnage de jeu vidéo, je serais Némésis (Resident Evil 3).
Parce qu'il te vois, il te charge, il t'attrape et te tue. Et on l'arrête difficilement.


Dernière édition par Akeginu le Jeu 9 Nov - 21:40, édité 2 fois
avatar
Messages : 4
Date d'inscription : 07/11/2013
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Portrait chinois des PJs

le Jeu 9 Nov - 10:24
Si j’étais un animal, je serais un lapin
Un lapin parce que tout le monde voit Unagi comme une être mignon, gentil et inoffensif. Quand on le voit, on a envie de lui faire des gratouilles (au lapin). Mais bon, même les lapins mordent parfois. Un lapin n'a pas d'autre ambition que de pouvoir manger ses carottes. Les carottes d'Unagi ce sont la musique et la magie (surtout la magie), pour ça, il est capable de mordre.

Si j’étais un objet, je serais un éventail
Un bel éventail avec de jolis dessins. Instrument idéal pour se cacher derrière ou se donner un peu d'air quand il fait chaud. Qui sait ce qui se cache derrière cet éventail ? Unagi est toujours avenant et gentil, mais il aime aussi écouter aux portes et entends facilement beaucoup de choses à force de fréquenter beaucoup de gens. Il est comme cet objet, l'éventail, mondain, beau mais susceptible d'abriter nombres de secrets.

Si j’étais une série télé, je serais Avatar,
Mais adolescent et avec beaucoup de scènes de cul. La magie, c'est la marotte d'Unagi, progresser dans son art et devenir plus fort et plus sage dans la maîtrise des éléments, c'est son truc à lui. Se confronter aux autres mages et apprendre d'eux est ce qui le fait lever le matin.

Si j’étais un plat, je serais un menu Shirashi
Très coloré avec pleins de poissons différents, un plat plein de surprise, qui a l'air beau et peut être un peu fade, mais dès qu'on mets la touche de wasabi et de gingembre qui va avec, d'un coup, le plat se révèle plein de saveurs. Unagi est comme ce plat : il cache sous une apparence gentille et amical qui n'est pas que feinte les secrets qu'il a pu glaner un peu partout et une intelligence discrète.

Si j’étais un pays, je serais une France Japonisée
La France des touristes, le japon des touristes. Nos touristes ont l'air de considérer la France comme un pays composer uniquement de romantiques et de jolies femmes, quant au Japon, on imagine les vêtements traditionnels, la J-Pop et le Kawai. C'est ce que présente Unagi d'aspect extérieur aux autres.

Si j’étais un livre, je serais "Sur la route" de Jack Kerouac
Pour le côté libre comme l'air. Dans ce roman, on suit des gens dans les années 60 qui traversent les Etats-Unis sans se soucier du lendemain, avec rien comme passé, rien comme avenir. La route est l'insouciance, le moment à vivre tout de suite sans se soucier d'où elle nous mènera et de ce qu'on est censé y faire au bout. Parfois se présentent des opportunités, parfois, rien ne se passe. Unagi est un peu ça : il se laisse porter par le vent, tout en cherchant la magie là où elle le guide.

Si j’étais un chanteur, je serais Freddy Mercury
Pour le côté comédien et grandiloquent, le talent qui paraît presque simple et naturel. La côté aussi entraînant des rythmes qu'il a créée.

Si j’étais un héros, je serais un subtil mélange entre Bleys et Random, princes d'Ambre
Bleys est le frère talentueux et souriant du protagoniste principal de l'historie des Princes d'Ambre. C'est un grand mage, mais aussi une personnalité flamboyante, baladin à ses heures. Random est le jeune frère de Corwin, il n'espère rien et se laisse porter par les événements sans les provoquer. Unagi est un mélange entre les deux.

Si j’étais un vêtement, je serais un très beau kimono dans les tons bleutés
Soigné, élégant, c'est un beau vêtement exotique en soie fine. Il a l'air fragile et doux.

Si j’étais un bonbon, je serais une chuppa schupps goût framboise
Le goût reste dans la gorge plusieurs heures et remplis les papilles de sucre. Unagi laisse aussi cette impression de douceur sucrée.

Si j’étais un personnage de jeu vidéo, je serais ...
Edit : Haurchefant pour les allusions limites tout le temps.


Dernière édition par Kiwi le Mer 15 Nov - 19:37, édité 4 fois
avatar
Messages : 12
Date d'inscription : 07/11/2013
Age : 37
Localisation : Annecy
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Portrait chinois des PJs

le Jeu 9 Nov - 16:13
J'vais faire mon lourd, mais on a bien dit, pour chaque question, de détailler le pourquoi de votre choix Wink

avatar
Messages : 6
Date d'inscription : 04/12/2013
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Portrait chinois des PJs

le Jeu 9 Nov - 19:50
Si j’étais un animal, je serais… un chat sauvage (c'est bon je détaille pas, vous savez ce que c'est qu'un chat : bon ben là c'est la même chose, mais sauvage).

Si j’étais un objet, je serais… un couteau bien affûté. Un aventurier avisé ne part jamais sans.

Si j’étais une série télé, je serais… cette série un peu vieille même si pas tant que ça, très bien documentée et dont tout le monde vous a dit énormément de bien, seulement il y a beaucoup de saisons et en plus les épisodes durent une heure chacun, eurgh. Du coup vous regardez The Good Place, pour pouvoir parler du dernier twist avec vos proches le lendemain.

Si j’étais un plat, je serais… une assiette de champignons et pommes de terre sautés dans de la graisse d'oie avec de l'ail, avec un peu de persil ciselé au moment de servir. Ce n'est pas parce qu'on bouffe des tubercules et des champis qu'on ne peut pas faire ça bien.

Si j’étais un pays, je serais… un pays scandinave très vert, sauf que je n'ai jamais été dans un pays scandinave alors faites vous aussi preuve d'imagination.

Si j’étais un livre, je serais… un guide des plantes aromatiques et médicinales. Un vieil ouvrage très épais, avec une couverture en cuir et des gravures à l'intérieur. Il a été transmis de génération en génération alors il est plutôt abîmé, mais ses informations sont toujours précieuses.

Si j’étais un chanteur, je serais… Simon & Garfunkel.


Parsley, sage, rosemary and thyyyyyyme ♫

Si j’étais un héros, je serais… Dr Pamela Isley AKA Poison Ivy.

Si j’étais un vêtement, je serais… un gros pull bien chaud mais qui gratte un peu. Il a été tricoté pour votre frère aîné donc il n'est pas tout à fait à votre taille : le col baille un peu et il faut tout le temps remonter les manches, mais vous y tenez quand même et puis qu'est-ce qu'il tient chaud.

Si j’étais un bonbon, je serais… un bonbon au miel. À consommer par gourmandise ou quand on a mal à la gorge, voire les deux.

Si j’étais un personnage de jeu vidéo, je serais… un Bosmer (elfe des bois) dans The Elder Scrolls. Les plus petits de tous les elfes, ceux qui n'ont pas de prédisposition particulière pour la magie, plutôt pour l'agilité et la discrétion.
avatar
Messages : 53
Date d'inscription : 07/11/2013
Age : 40
Voir le profil de l'utilisateurhttp://discordiens.fra.co

Re: Portrait chinois des PJs

le Ven 10 Nov - 11:50
Si j’étais un animal, je serais un chat, ça vit la nuit, seul, ça revient voir sa famille quand il est en manque de caresse mais il reste indépendant.

Si j’étais un objet, je serais un couteau. j'adore les lames, grandes ou petites, machètes ou de lancer, rien de tel qu'un bon couteau bien équilibré.

Si j’étais une série télé, je serais quelque chose de pas très drôle je crois, je regarde pas la télé, je n'en avais pas durant ma jeunesse et aujourd'hui je me sens étrangère à ce genre de divertissement.Il y a des séries pas très drôles ?

Si j’étais un plat, je serais de la viande, j'adore la viande ! J'ai travaillé dans une boucherie, ça doit aussi venir de là ma passion pour les couteux, mais une bonne viande c'est la meilleure chose au monde. J'en mangé pas beaucoup quand j'étais gamine, ou alors en ragout, c'est moins bon.

Si j’étais un pays, je serais loin, en fait j'ai jamais voyagé, enfin si, là je ne suis plus chez moi, mais avant cela je ne voyageais pas, du coup je sais pas trop comment c'est ailleurs, c'est vraiment différent d'ici ?

Si j’étais un livre, je serais un livre de connaissances, je sais que ça a l'air bête mais j'adore lire et apprendre, j'aime pas trop les trucs à l'eau de rose ou étiquetés "Teens", j'aime bien apprendre des nouvelles choses.

Si j’étais un chanteur, je serais bassiste, parce qu'un bassiste ça attire pas l'attention et c'est dans l'ombre de la star.

Si j’étais un héros, je serais Catwoman, haaan, elle est trop bien, elle vole aux riches pour se donner à elle et elle emmerde le monde et les puissants, j'adorerai être Catwoman !

Si j’étais un vêtement, je serais un pantalon gris, celui que je porte, tout le temps, il est confortable et souple, il se fond dans la nuit et est résistant. Il n'a pas besoin d'être beau, il doit être pratique.

Si j’étais un bonbon, je serais du réglisse, j'en ai mangé une fois, bon j'ai pas trop aimé mais c'est le seul bonbon que j'ai gouté, et si vous tenez à vos parties ne me parlez pas de votre bonbon gout anis, j'ai une lame prêt à vous changer de genre.

Si j’étais un personnage de jeu vidéo, je serais comme la télévision, je ne connais pas cela, j'en ai été privé jeune et aujourd'hui j'ai autres choses à faire.
avatar
Messages : 33
Date d'inscription : 06/03/2014
Age : 37
Localisation : Quelque quand
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Portrait chinois des PJs

le Dim 12 Nov - 23:10
Si j'étais un animal, je serais une fouine, toujours curieuse, et assez solitaire.

Si j'étais un objet, je serais une poêle à frire, au départ tu te dis que ça sert qu'à une chose, mais en y repensant un peu tu lui trouves d'autres utilisations

Si j'étais une série télé, je serais Fringe, avec moi on sait jamais trop ce que je vais pouvoir inventer de bizarre.

Si j'étais un plat, je serais des pâtes, c'est pas ce qu'il y a de plus savoureux, loin de là, mais ça permet de tenir longtemps.

Si j'étais un pays, je serais l'inverse du Canada, au départ je suis assez difficile d'accès, mais une fois que je connais les gens je suis beaucoup plus ouverte

Si j'étais un livre, je serais le genre de bouquin duquel t'as du mal à décrocher au milieu, il faut absolument le finir avant de passer à autre chose

Si j'étais un chanteur, je serais John Lennon, non non, pas pour le côté hippie et pacifiste (bon ok j'aime beaucoup ce côté là aussi mais c'est pas le sujet !), plutôt pour le côté "je suis capable de me la jouer solo, mais ça a carrément plus de gueule quand je suis au sein d'un groupe"

Si j'étais un héros, ben en fait je serais pas vraiment un héros, je serais Q, avec toujours des nouveaux gadgets à proposer

Si j'étais un vêtement, je serais une ceinture, c'est discret, mais très pratique, et quand t'en as pas des fois t'as l'air con.

Si j'étais un bonbon, je serais un Kiss Cool, au départ tu fais pas gaffe parce qu'il peut ressembler à n'importe quel autre bonbon, mais le 2è effet surprend quand même.

Si j'étais un personnage de jeu vidéo, je serais Cid, y a-t-il besoin d'en dire plus ?
Contenu sponsorisé

Re: Portrait chinois des PJs

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum