Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Messages : 33
Date d'inscription : 06/03/2014
Age : 38
Localisation : Quelque quand
Voir le profil de l'utilisateur

Histoire du royaume

le Mer 11 Oct - 13:46
Le jeu se passe principalement dans le royaume des 5 duchés, autrefois royaume de Fordan. Ce royaume est bordé à l’est par Mahaya, le royaume des skornes aux terres arides, au nord par les Monts Dentés, une chaîne de hautes montagnes, à l’ouest par la mer de Prospène.

De mémoire écrite, Fordan a été composé de petites tribus sédentaires disséminées avant d’être gouverné par un roi. Cela dit, les écrits historiques ont commencé lorsque les grandes métropoles se sont formées : Samara, qui s’est construite en bord de mer et a longtemps été une cité de marins, et surtout Brunehaut, capitale des souverains de la lignée des Sartani.
C’est surtout dans cette dernière cité que se sont réunies toutes les races au fur et à mesure, trolls, humains et elfes, à qui on attribue le développement de la mémoire écrite. Qu’elle soit née avant ou après la réunion des races au sein de Brunehaut, c’est toujours resté un mystère.

La cité de Brunehaut s’est construite au fur et à mesure du développement du commerce entre les différentes races, autour du château des Sartani qui ont su attirer à eux les marchands grâce à une politique d’échange éclairée, mais surtout grâce aux mines de fer florissant dans la chaîne des Dorsales, et dont ils avaient le monopole. A force de conquêtes et d’alliances, ils ont fini par unifier les différentes tribus en un royaume, en l’an 0 du calendrier de la Dynastie Sartani.

Ceux qui ont refusé leur joug aux premières heures du royaume se sont exilés sur les terres mahayans, où quelques tribus nomades survivaient depuis toujours.

An 754 :
Dans les collines au nord du royaume, des prospecteurs à la recherche de nouveaux gisements sont tombés sur des roches vertes luminescentes, jusque là inconnues. Les savants devinaient là une sorte d’énergie, qu’ils nommèrent l’éther, mais sans comprendre comment l’utiliser.
C’est une élémentaliste, Elena Satch, se  servant de sa magie pour essayer de manipuler la roche éthérite, qui découvrit que l’éther était un puissant catalyseur de sort. Au bout de quelques mois, elle comprit aussi que son utilisation avait annihilé ses capacités élémentalistes, car elle ne parvenait plus à canalyser l’énergie des éléments autre que l’éther.
Cette même découverte la poussa à chercher si des personnes dépourvues de capacités élémentalistes ou métamorphes pouvaient utiliser l’éther, aussi elle rechercha une dizaine de personnes pourvues de la curiosité intellectuelle et de l’ouverture d’esprit qu’elle estimait nécessaires à cette expérience (dont un dénommé Urien), et leur enseigna son savoir.
Au bout de quelques années, elle acquit la certitude que la « magie éthéréenne » n’était pas réservée à ceux qui étaient nés avec des capacités magiques. Cette nouvelle créa une véritable révolution, ainsi qu’une ruée sur les collines où les éthérites avaient été trouvées.
Devant un tel chaos, le roi Isodore Sartani commença par envoyer ses troupes empêcher ce pillage systématique, avant de se rendre compte que pour trouver une solution stable, il allait devoir négocier avec la guilde des marchands et le groupe de mages éthéréens fondé par Elena Satch.
Ensemble ils arrivèrent à stabiliser la situation, mais malgré tout le commerce des éthérites devint progressivement l’objet de convoitises, de corruption et de complot.

An 842 :
Le royaume est à présent gouverné par le tyran Abel Sartani depuis une vingtaine d’années, et à force d’augmentation d’impôts et de restrictions, la situation s’est dégradée à tel point qu’après un hiver rigoureux, une révolte populaire prend forme, menée par Borel Sartani, le propre fils cadet du roi Abel.
La révolte est soutenue par un bon nombre de guildes, dont celle des ingénieurs à laquelle Borel appartient, et paralyse vite le système. En quelques mois seulement, le tyran est mis à bas, et Abel est exécuté.
Son fils aîné Olivar, qui avait les mêmes ambitions que son père, s’exile chez les skornes, avec qui son père avait un accord commercial.

Borel prend la tête d’un gouvernement provisoire, mais après la révolte, il est difficile de remettre en place une seule monarchie, et le royaume devient un ensemble de 5 duchés indépendants, chacun possédant sa propre milice. Les cités sont encore dirigées par des maires et ont également une milice locale.
Borel ne veut pas se mêler à la politique et refuse la tête d'un duché, il part s’installer dans la ville grandissante de Sillesa, située entre les collines où furent trouvées les premières éthérites, et le Lac d’Argent.

Comme il craint le retour de son frère aîné, Borel entreprend de créer des armes mécaniques boostées à la magie éthéréenne, une première dans ce domaine. La technologie atteint alors un niveau supérieur, mais Borel prend bien soin de cacher le plus possible cette information, attendant le moment opportun.
De fait, quand Olivar revient quelques temps plus tard avec une armée de skornes, la supériorité de la technologie et de la magie sur le nombre des soldats est écrasante, les skornes comprennent vite que ce combat est vain et retournent chez eux.
On ne retrouve aucune trace de l'aîné Sartani après la bataille.

An 886 :
Poussés par l’exemple de Borel, des savants mettent au point un zeppelin alimenté par l’éther, qui leur permet de traverser les Monts Dentés et d’arriver au nord de cette chaîne, dans des terres enneigées où ils découvrent une région remplie d’éthérites. Cette trouvaille redonne un nouvel élan à la ruée vers l’éther, et la ville de Vesten ne tarde pas à se monter sur les contreforts nord des montagnes. Les expéditions au sein de la « mer des éthérites » sont toutefois limitées, car certains prospecteurs partis un peu plus loin finissent par ne jamais revenir.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum